Accompagner les ouvertures de lignes : l’exemple du marché russe - Espace professionnels Nouvelle-Aquitaine

Accompagner les ouvertures de lignes : l’exemple du marché russe

18 juin 2019

Dans le cadre de l’ouverture de la ligne directe entre Moscou et Bordeaux, à compter du 1er juin 2019, avec la compagnie Ural Airlines, le CRT a décidé de s’intéresser au marché russe en mettant en place deux actions à destination des professionnels russes.

Workshop Moscou - Mai 2019

Workshop et soirée dédiée à Moscou

Diner dans la brassserie Most - Moscou Mai 2019

Cette action s’est déclinée autour de 2 temps forts :

  • 20 mai : organisation d’un dîner dans la Brasserie Most en présence d’une quinzaine de tour-opérateurs, et de 2 représentants de Ural Arlines
  • 21 mai : participation à la journée de workshop organisé par Atout France en présence d’environ 80 prescripteurs russes à l’Hotel St Régis.

Le CRT a souhaité y associer des partenaires néo-aquitains pour assurer la promotion de nos destinations. Les offices de tourisme de Bordeaux et de Biarritz, les Hôtels de Bouilhac et Chais Monnet, Lascaux et Rémy Martin ont répondu présents.

Le CRT a pour sa part rencontré une trentaine de TO sur l’ensemble des opérations. Des échanges avec eux, il ressort que :

  • Les professionnels rencontrés font du FIT et/ou des groupes
  • Ils utilisent principalement des hôtels 3 à 5 étoiles, plutôt de charme avec un service haut de gamme.
  • Ils recherchent des guides russes.
  • Le volume de clients envoyés en France varie d’un TO à un autre mais cela oscille entre quelques centaines de passager et quelques milliers pour les TO les plus gros.
  • Ils connaissent principalement Bordeaux, Cognac pour la dimension vin/spiritueux et Biarritz.
  • L’ouverture de la ligne vers Bordeaux est un plus.

Fam trip et voyage de presse en région

Voyage de presse avec des journalistes russes - Juin 2019

A la demande de Ural Airlines, le CRT a décidé de mettre en place un fam trip et un voyage de presse en Nouvelle-Aquitaine afin d’assoir l’ouverture de cette ligne et développer la notoriété de la région et la programmation des TO.
7 tour-opérateurs et 8 journalistes ont été accueillis début juin pour découvrir Bordeaux, Saint-Emilion, la vallée de la Dordogne et Biarritz.

Tendances du marché et recommandations pour aborder le marché russe

Après une baisse très sensible de la clientèle russe en France et en Europe entre 2014 et 2016 à cause de la situation économique, les russes commencent de nouveau à voyager à l’étranger dès le dernier trimestre 2016.

La reprise se confirme en 2017 avec une progression spectaculaire d'arrivées de la clientèle russe en France, en moyenne de 30% confirmant ainsi la vitalité et la réactivité du marché.

La procédure de délivrance de visa, simple et rapide (délai de 48h à partir du 01.11.17; mise en place de la biométrie mobile) joue en faveur de la France : +42% de visa délivrés en 2018 par rapport à l'année précédente dont environ 40% sont des visas de primo-demandeurs Schengen, soit des voyageurs qui ont choisi la France pour leur premier voyage en Europe.

La clientèle russe est doublement qualitative : des voyageurs avec un niveau de dépenses élevées (13 milliards de dollars en 2017, 8e place mondiale - source OMT), c’est également une clientèle qui connait la culture et l’histoire de la France et qui sait les apprécier.

La clientèle russe commence à voyager à l’étranger relativement récemment, dans les années 90, mais qui devient rapidement mature avec des centres d’intérêts très diversifiés.

Quelques données sur le marché russe

• Nombre de départs à l’étranger en 2018 : 16 millions

• Nombre de départs en France en 2017 : 800 000 (+43% par rapport à 2016)

• Nombre d’arrivées en Nouvelle-Aquitaine (via GDS) : 3000. Bordeaux concentre 78% des arrivées (16% à Biarritz et 5% à Pau).

• Nombre de nuitées en Nouvelle-Aquitaine : 46127 nuitées en 2018

• Période de voyages : toute l’année avec des pics en janvier, mars – septembre, décembre.

• Durée moyenne des séjours : 8,2 jours

• Bassins émetteurs : Moscou (70%), St Petersbourg, Ekaterinbourg, Krasnodar, Kazan, Rostov sur Don.

• Motif des déplacements : loisirs 80% / affaires 20%

• Thématiques phares: culture - gastronomie et oenotourisme – shopping – bien-être – montagne en hiver - tourisme d’affaires

• Taux d’intermédiation variable d’une région à l’autre, entre 20 et 60%

Perrine Armandary

Responsable Zone Europe du Nord et Europe Centrale

Email : perrine.armandary@na-tourisme.com