Conjoncture - Espace professionnels Nouvelle-Aquitaine

La conjoncture touristique en Nouvelle-Aquitaine

Les enquêtes de conjoncture sont des outils permettant de communiquer à la presse et à nos partenaires le ressenti des professionnels du tourisme sur leur fréquentation en avant et en après saison. Les responsables sont interrogés sur leur fréquentation française et étrangère, l’évolution de leur activité par rapport à l’année précédente, leurs principales clientèles étrangères et leurs prévisions pour le mois suivant. La note est complétée par les données acquises auprès de la société Forwardkeys sur le nombre de sièges low cost proposés sur des vols à destination de la région et sur le nombre d’arrivées et de réservations via GDS sur les marchés lointains.

La note de conjoncture

L’enquête de conjoncture est destinée à refléter l’opinion, « à chaud », des prestataires, sur le mois écoulé. C’est un instrument de pilotage et de communication à court terme, un à deux jours après la clôture de l’interrogation. Il permet d’avoir une vision qualitative (tendance) mais quantifiée sur le déroulement du mois écoulé et des premières estimations du mois à venir.
En saison, l’interrogation repose sur un socle stable de 900 interviews téléphoniques et sur une interrogation exhaustive par questionnaire mail de l’ensemble des autres prestataires des bases régionales (7 300 questionnaires). En moyenne, près de 1 200 prestataires nous font part de leur opinion en saison. Ce nombre de réponses élevé est un gage de représentativité et de fiabilité du dispositif. Hors saison, le champ de l’enquête est limité au tourisme d’affaires, au tourisme dans les stations d’altitude et à l’œnotourisme. L’échantillon est plus réduit (300 appels téléphoniques). L’exhaustivité est apportée par 400 questionnaires envoyés par mail.

>> Consultez les dernières publications.

Les arrivées via GDS dans les aéroports

Les GDS (global distribution system) sont des plates-formes technologiques de distribution servant d’intermédiaire entre les agences de voyages et leurs fournisseurs (compagnies aériennes, hôtels, loueurs de voitures). Leurs données permettent d’avoir une vision sur le volume des marchés, même si celle-ci est partielle (tous les arrivants ne passent pas par une réservation via les GDS). Elles offrent surtout une excellente vision sur les tendances.
La société Forwardkeys, qui agrège toute ces données, traite 5 milliards de transactions par an réalisées par environ 180 000 agences de voyages (en ligne et traditionnelles). Ces données, portent sur les flux mensuels émis par 8 marchés lointains à destination de la France métropolitaine. Sur ces marchés, les GDS couvrent une proportion très significative de l’ensemble des flux aériens. A l’inverse, sur les marchés européens de proximité, les vols low cost et les réservations on line auprès des compagnies régulières représentent une part importante du trafic et échappent aux GDS. 
7 grands aéroports internationaux français, plus Bâle Mulhouse  qui assure une partie de la desserte des Alpes, sont identifiables distinctement en termes de destination. La nationalité présumée du voyageur est déterminée par l’enchainement de l’aller et du retour du vol. Les données globales sur les arrivées via GDS en Nouvelle-Aquitaine concernent les aéroports de : Agen, Bergerac, Biarritz, Bordeaux, Brive-La-Gaillarde, La Rochelle, Limoges, Pau et Poitiers. Les données sur les sièges concernent tous les vols, y compris low cost, et les aéroports suivants : Agen,  Bergerac, Biarritz, Bordeaux, Brive-La-Gaillarde,  La Rochelle, Limoges, Pau, Périgueux, Poitiers et Tulle.

>> Pour les données mensuelles, connectez-vous à l’espace adhérent.

Devenir adhérent

Vous souhaitez devenir adhérent du CRT Nouvelle-Aquitaine ? Découvrez les 10 bonnes raisons de nous rejoindre.

Philippe Tarricq

Responsable du Pôle Observatoire et Ingénierie

Tél. +33 (0)5 56 01 73 81

Email : philippe.tarricq@na-tourisme.com