Emploi touristique - Espace professionnels Nouvelle-Aquitaine

L’évaluation du poids économique du tourisme en termes d’emploi

Le volume de fréquentation touristique a un fort impact sur l’emploi touristique. Ce dernier, non délocalisable, est un facteur d’équilibre territorial.
Les études sur l’emploi touristique sont menées en collaboration avec l’INSEE à partir des fichiers des DADS (Déclarations Annuelles de Données Sociales) et du fichier Acoss (Agence centrale des organismes de sécurité sociale). Depuis 2016, les DADS sont progressivement remplacées par les Déclarations sociales nominatives (DSN).

Visite en groupe de La Tour Carnet © Alban GILBERT / CRTA

L'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques utilise le jeu de données des DADS/ Acoss/ DSN pour produire des statistiques sur l'emploi et les salaires.

Deux types d’études sur l’emploi touristique sont produites.

• L’emploi touristique salarié direct et indirect (voir la méthodologie) permet l’évaluation du nombre d’emplois au service des touristes présents sur le territoire, excluant toute autre forme de service auprès des résidents permanents. Ce type d’étude cerne toute les branches d’activité.

• L’emploi des saisonniers du tourisme ne cerne que les contrats saisonniers repérés par zone touristique et pour les secteurs d’activité touristiques. Un secteur d’activité est considéré touristique dès lors qu’il est lié totalement ou partiellement à la présence de touristes, et ce même si cette part est faible. Une liste de 109 activités touristiques a ainsi été établie à partir de la Nomenclature d’Activités Française détaillée.

L'emploi touristique 2013

En Nouvelle-Aquitaine, 104 000 emplois touristiques, dont 86 000 liés à l’accueil de touristes.

En 2013, près de 104 000 emplois relèvent de l’économie touristique en Nouvelle-Aquitaine. Parmi eux, 86 000 dépendent de la présence de touristes, soit 4 % de l’emploi total. Par rapport à 2009, cet emploi lié à l’accueil de touristes progresse de 5,6 %, plus sensiblement avant et après la saison. La saisonnalité reste forte dans la région, surtout sur le littoral. L’hébergement et la restauration concentrent six emplois touristiques sur dix. Les emplois touristiques sont majoritairement peu qualifiés et souvent occupés par des jeunes.

>> Pour consulter l’intégralité de l’étude, connectez-vous à l’espace adhérent.

L'emploi saisonnier 2013

Entre novembre 2012 et octobre 2013, 146 100 salariés ont signé 171 200 contrats de saisonniers en Nouvelle-Aquitaine. En équivalent temps plein (ETP), l’emploi saisonnier représente 1,2 % de l’emploi salarié de la région. (Source INSEE - mars 2017).

Il se concentre essentiellement sur la période estivale, notamment dans les activités liées au tourisme (hébergement-restauration, commerce) et l’agriculture. Cependant, au printemps ou à l’automne, certaines zones d’emploi font appel aux saisonniers dans des secteurs spécifiques tels que la culture du melon à Thouars-Loudun, la vigne à Pauillac… Les saisonniers sont plutôt jeunes, occupent des postes peu qualifiés et sont moins rémunérés que les non-saisonniers. Les jeunes étudiants exerçant un « job d’été » et les saisonniers « salariés modestes » constituent les profils les plus présents.

>> Pour consulter l’intégralité de l’étude, connectez-vous à l’espace adhérent.

Devenir adhérent

Vous souhaitez devenir adhérent du CRT Nouvelle-Aquitaine ? Découvrez les 10 bonnes raisons de nous rejoindre.

Philippe Tarricq

Responsable du Pôle Observatoire et Ingénierie

Tél. +33 (0)5 56 01 73 81

Email : philippe.tarricq@na-tourisme.com